Pourquoi une stomie ?

STOMIE DIGESTIVE :
La dérivation vers l'extérieur du contenu de l'intestin devient nécessaire dans certains cas d'occlusion intestinale, et dans tout les cas ou le raccordement de l'intestin est impossible, et dans ce cas, la stomie est définitive.

STOMIE URINAIRE:
Elle est nécessaire pour dériver les urines vers l'extérieur, en cas d'ablation de la vessie.

Les maladies inflammatoires de l'intestin comprennent en gros deux maladies soient la colite ulcéreuse et la maladie de Crohn. La colite ulcéreuse provoque l'ulcération et l'inflammation de la paroi interne du gros intestin (côlon) et du rectum alors que la maladie de Crohn peut affecter également les autres couches ainsi que les autres parties de l'intestin. 

Dans les deux cas, on observe des symptômes qui sont facilement confondus avec ceux qu'on observe dans le cas du syndrome de l'intestin irritable, ce qui rend leur diagnostic difficile. 

La maladie de Crohn 

Contrairement à la colite ulcéreuse, qui n'affecte que le gros intestin et le rectum, et qui est donc guérie lorsqu'on procède à l'ablation de ces derniers, la maladie de Crohn peut affecter toutes les parties du système digestif. Le plus souvent, c'est la dernière partie du petit intestin qui est affectée (iléon) mais il arrive que l'inflammation s'étende au gros intestin, à la bouche, à l'oesophage, à l'estomac, au duodénum et/ou à l'anus. 

Cette maladie est chronique; elle est présente pour toute la vie, même si de très longues périodes de rémission sont souvent observées. Il n'existe aucun moyen pour prédire la réapparition de la maladie. 

Les symptômes 

Les symptômes les plus courants de la maladie de Crohn sont des douleurs abdominales et la diarrhée. On peut également observer des saignements rectaux, une perte de poids et de la fièvre. 

Quelles sont les causes de la maladie de Crohn ? 

Plusieurs théories existent à ce sujet mais aucune n'est encore prouvée. Une de celle-ci est qu'un agent quelconque, un virus ou une bactérie, affecte le système immunitaire pour provoquer une réaction inflammatoire. Il est presque certain que les personnes atteintes de cette maladie aient un problème avec leur système immunitaire mais les médecins ne savent pas si ce problème est la cause ou le résultat de la maladie. La théorie qui voudrait que la maladie soit due à une détresse émotionnelle ou à une enfance malheureuse n'est pas prouvée non-plus. 

Les hommes et les femmes sont touchées à parts égales mais il semble y avoir une incidence plus élevée dans certaines familles. 

Comment traite-t-on la maladie de Crohn ? 

Plusieurs médicaments sont utilisés pour contrôler la maladie de Crohn mais à l'heure actuelle, aucun ne guérit. Une thérapie vise habituellement à corriger les déficiences dans l'alimentation, à contrôler l'inflammation et à soulager les douleurs abdominales, la diarrhée et les saignements rectaux. 

La sulfasalazine arrive souvent à réduire l'inflammation, apportant cependant plusieurs effets secondaires mais chez un petit pourcentage des patients. Si la réponse n'est pas assez bonne, on peut aussi utiliser la mesalamine ou d'autres médicaments dont les stéroïdes, les antibiotiques ou même l'azathioprine. 

Une diète spéciale est-elle requise ? 

Aucune diète particulière ne semble pouvoir prévenir ou contrôler la maladie de Crohn bien que plusieurs personnes trouvent que le lait, l'alcool et les épices fortes aggravent leurs symptômes. Il est certain qu'une alimentation saine et équilibrée profitera à tout le monde mais chacun devra trouver les aliments qui ne lui conviennent pas.