L'iléostomie


DEFINITION :

Une iléostomie est l'abouchement d'une portion de l'intestin grêle (iléon) à la peau de l'abdomen.

Qu'elle soit provisoire ou définitive, elle peut être nécessaire soit pour mettre au repos l'intestin au-dessous de l'iléostomie, soit pour dériver un "obstacle" intestinal situé plus bas, ou bien lorsque l'on a dû enlever le colon.

L'ileostomie étant située relativement au début du circuit digestif, les selles ne sont pas encore formées. Les déjections sont donc assez liquides, abondantes et agressives pour la peau.

Avec le temps, cependant, les matières ont tendance à s'épaissir un peu plus .

TYPES D'ILEOSTOMIES



LA TOILETTE



Elle est identique à celle de toutes les stomie : le soin doit être effectué proprement mais non stérilement, à l'eau du robinet et au savon neutre, à l'aide de compresses.

Etant donné l'abondance des rejets par l'iléostomie, choisir de préférence un moment éloigné des repas pour effectuer le soin (par exemple le matin à jeun).

L'APPAREILLAGE

2 points essentiels :

La protection de la peau doit être systématique et parfaite : utilisation de la pâte protectrice qui doit réaliser un joint étanche entre la stomie et la découpe de la poche.

Utilisation d'une poche vidable. On a le choix entre :

Une poche "1 pièce" dont l'adhésif est en protecteur cutané, le diamètre est prédécoupé et la poche se pose directement après avoir passé la pâte, si la poche est transparente, la pose est facile. S'il s'agit d'une poche opaque : la plier en deux, commencer par coller la partie inférieure, puis appliquer la main sur la poche pour bien coller toutes les zones du protecteur.

Un appareillage "2 pièces" : disque de protecteur à découper + poche s'emboîtant dessus.

La vidange de la poche se fait aussi souvent que nécessaire dans la cuvette des W-C : nettoyer ensuite la partie de la poche dépassant du clamp, avec du papier hygiénique afin d'eviter, odeurs et salissures.

TYPES DE RESERVOIRS ILEAUX



LA VIE QUOTIDIENNE

Bien appareillée, une iléostomie permet une vie aussi normale que possible : possibilité de bains, douches avec l'appareillage.

Les sorties, le travail, les loisirs, les sports y compris la natation sont tout à fait possibles (les poches sont étanches et invisibles sous le maillot de bain).

L'ALIMENTATION

Au bout de 3 mois après l'intervention, retour progressif à une alimentation normale (selon les sensibilités personnelles).

Eviter cependant en trop grande quantité, les aliments risquant d'accélérer le transit (ex.: cerises, melons, boissons glacées ...) et pouvant entraîner ainsi une déshydratation.

Boire beaucoup (1,5 L minimum par jour, beaucoup plus en cas de diarrhées), surtout de l'eau.